USA : le guide de fabrication du pistolet imprimable en 3D censuré

10/05/13 à 21:31 - Mise à jour à 21:31

Source: Le Vif

Le gouvernement américain a fait supprimer vendredi la page contenant le guide de fabrication du "Liberator", le premier pistolet que l'on peut fabriquer à partir d'une imprimante 3D, mais elle restait consultable sur un site de téléchargement illégal.

USA : le guide de fabrication du pistolet imprimable en 3D censuré

© capture d'écran YouTube

Defense Distributed, une association du Texas (sud) qui milite pour la fabrication de ce type d'armes en utilisant la technologie 3D, a dû retirer les fichiers de fabrication de son pistolet à coup unique, à la demande du département d'Etat.

"Les fichiers ont été retirés de l'accès public à la demande des autorités de contrôle des armes", dit le site internet, en montrant le sceau du département d'Etat. "Jusqu'à nouvel ordre, le gouvernement américain prend le contrôle de l'information", ajoute le site sans plus de précisions. Le département d'Etat contrôle les licences et exportations d'armes via un service spécialisé, le "Directorate of Defense Trade Controls".

Les fichiers en question restaient cependant consultables vendredi sur le site de téléchargement illégal, The Pirate Bay, un site d'échanges de contenus de pair à pair.

"Blocage bien tenté! ", ironise un internaute dans les commentaires sur le site de Defense Distributed tournant largement autour du droit constitutionnel des Américains à posséder une arme.

Le guide de fabrication a été téléchargé 100.000 fois avant l'injonction du ministère selon le magazine Forbes. Il permet de fabriquer avec une imprimante 3D un pistolet à un coup de calibre .380, en plastique, en assemblant diverses pièces.

Il faut rajouter néanmoins un tout petit percuteur en métal et une autre pièce de métal de trois centimètres pour être en conformité avec la loi américaine, c'est-à-dire détectable par les portillons de sécurité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires