USA: la police affirme qu'elle a été prise en "embuscade" à Ferguson

12/03/15 à 16:51 - Mise à jour à 16:51

Source: Belga

Les policiers gravement blessés dans la nuit de mercredi à jeudi à Ferguson (centre des Etats-Unis) à la fin d'une manifestation, ont été victimes d'une "embuscade", a accusé jeudi le chef de la police du comté de St-Louis.

USA: la police affirme qu'elle a été prise en "embuscade" à Ferguson

Des membres de la police de Ferguson aux Etats-Unis. © AFP

"Il s'agit vraiment d'une embuscade, vous ne pouviez pas le voir venir", a affirmé Jon Belmar, chef de la police du comté où se trouve Ferguson, lors d'une conférence de presse au lendemain des tirs dont le ou les auteurs étaient toujours recherchés jeudi. "C'est toujours très difficile de s'en prévenir quand on est face à des manifestants", a-t-il ajouté. Les deux policiers, âgés de 41 et 32 ans, qui formaient une ligne avec d'autres, ont été grièvement blessés par une "arme de poing" mais heureusement "nous ne déplorons pas la mort de deux policiers la nuit dernière", a-t-il dit. L'un a reçu une balle au-dessous de l'oeil droit, qui est ressortie derrière l'oreille, l'autre a été touché à l'épaule par une balle ressortie dans le dos. "Il n'y aura pas de graves séquelles", a ajouté M. Belmar. Quelque 150 manifestants s'étaient réunis mercredi soir pour saluer la démission quelques heures plus tôt du chef de la police de Ferguson, accusée de pratiques racistes, tout en réclamant aussi davantage de réformes. La ville est le théâtre de manifestations, et parfois d'émeutes, depuis la mort, en août dernier, d'un jeune noir sans arme tué par un policier blanc.

En savoir plus sur:

Nos partenaires