USA : la fin du tabou gay dans l'armée

20/09/11 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Le Vif

Après presque deux décennies de tabou, le pentagone se dit prêt à accueillir sans discrimination des militaires ouvertement homosexuels. Ce mardi sonne le glas de la loi controversée du "dont' ask, don't tell"- "ne rien demander, ne rien dire".

USA : la fin du tabou gay dans l'armée

© Thinkstock

Jusqu'à lundi minuit, les militaires américains devaient taire leur homosexualité sous peine d'être virés de l'armée. Depuis son adoption en 1993, la loi du 'dont' ask, don't tell' interdisait aux recruteurs de l'armée de demander l'orientation sexuelle aux postulants soldats et ces derniers ne pouvait l'afficher ouvertement sous peine de faire l'objet d'une enquête qui pouvait conduire au renvoi pur et simple de l'armée. Adoptée durant la présidence de Bill Clinton, cette loi a conduit au renvoi de près de 14.000 soldats.

Promesse électorale de Barack Obama, cette loi avait déjà été abrogée en décembre, mais pour ne pas brusquer les militaires il avait été convenu que ces derniers soient prêts avant son entrée en vigueur effective. 9 mois plus tard et autant de séances d'information au sein de l'armée plus tard, le Pentagone se dit prêt à accueillir les homosexuels dans ses rangs. Les procédures en cours sont stoppées et tous ceux qui avaient été licenciés suite à cette loi pourront reposer leur candidature.

LeVif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires