USA: fin de la coopération militaire avec la Russie et mesures d'aide économique à l'Ukraine

04/03/14 à 06:44 - Mise à jour à 06:44

Source: Le Vif

Les Etats-Unis ont "suspendu tous les liens militaires" entre Washington et Moscou. Parallèlement, plusieurs responsables du Congrès américain désireux de soutenir Kiev face à la Russie ont exprimé lundi leur intention d'adopter rapidement des mesures d'aide économique à l'Ukraine, qui pourraient inclure la garantie de prêts à hauteur d'un milliard de dollars.

USA: fin de la coopération militaire avec la Russie et mesures d'aide économique à l'Ukraine

© Reuters

Cette suspension "de tous liens militaires" comprend les exercices et réunions bilatérales, les escales de navires et les conférences de planification militaire", affirme le porte-parole de la défense américaine, le contre-amiral John Kirby, dans un communiqué.

"Bien que le département de la Défense trouve un intérêt dans la relation militaire avec la Fédération de Russie développée ces dernières années pour renforcer la transparence, améliorer la compréhension mutuelle et réduire les risques d'erreurs d'appréciation, nous avons, à la lumière des récents événements en Ukraine, suspendu tous les liens militaires", explique-t-il.

Washington a notamment bénéficié ces dernières années de l'appui de Moscou pour l'imposante logistique de l'armée américaine en Afghanistan.

"Nous appelons la Russie à la désescalade de la crise en Ukraine et les forces russes en Crimée à retourner dans leurs bases", ajoute le porte-parole du Pentagone, selon qui les militaires américains "surveillent de près" l'évolution de la situation et sont en "contact étroit" avec les alliés des Etats-Unis, notamment les pays de l'Otan.

Washington n'a pas changé sa posture militaire en Europe ou en Méditerranée à la suite de l'intervention militaire russe dans la province ukrainienne de Crimée.

Le seul navire de l'US Navy actuellement présent en mer Noire est la frégate USS Taylor, selon un responsable américain de la Défense s'exprimant sous couvert de l'anonymat. Mais celle-ci se trouve actuellement dans le port turc de Samsun, après s'être échouée mi-février, et son commandant a été relevé de ses fonctions.

Des mesures d'aide économique à l'Ukraine

Le secrétaire d'Etat John Kerry avait déjà annoncé la semaine dernière que Washington préparait un plan pour garantir un éventuel prêt international du même montant. Mais le Congrès dispose de plus de latitude que l'exécutif américain pour autoriser des dépenses et déclencher d'éventuelles sanctions contre un pays tiers.

Au Sénat américain, le président de la commission des Affaires étrangères a annoncé lundi qu'une proposition de loi était en train d'être élaborée pour fournir une aide à l'Ukraine "afin de contrer les actes de la Russie visant à annexer le territoire ukrainien par la force".

"Cette loi autorisera des crédits pour fournir au moins un milliard de dollars de garanties de prêts pour fournir un soutien structurel à l'économie ukrainienne, ainsi que pour autoriser une assistance technique en vue de réformes énergétiques, pour soutenir des élections, renforcer la société civile, lutter contre la corruption et aider l'Ukraine à récupérer les actifs volés", a déclaré le démocrate Robert Menendez dans un communiqué.

Le sénateur a aussi dit être en consultation avec l'administration de Barack Obama pour d'éventuelles sanctions contre des Russes et des Ukrainiens, qui incluraient l'interdiction de visas, le gel d'avoirs, la suspension de ventes militaires et de la coopération militaire, ainsi que des sanctions économiques.

Toute loi devra être adoptée en commission, puis par l'ensemble du Sénat, ainsi que par la Chambre des représentants, un processus qui pourrait être expédié si les deux partis contrôlant le Congrès coopéraient.

En savoir plus sur:

Nos partenaires