USA : entre sexe et drogue, Sarah Palin risque de boire la tasse

15/09/11 à 15:49 - Mise à jour à 15:49

Source: Le Vif

Sarah Palin ex-gouverneur d'Alaska voit son image sérieusement mise à mal par un ouvrage à paraître. Entre drogue et amants, les dernières révélations sur la madame vertu du Tea Party risquent de tuer dans l'oeuf sa campagne pour les présidentielles de 2012.

USA : entre sexe et drogue, Sarah Palin risque de boire la tasse

© Epa

Sarah Palin, colistière au côté de John McCain pour la présidence en 2008, vient de se prendre de plein fouet la première salve d'une campagne présidentielle qui risque d'être sanglante. Il est vrai que madame Palin est une cible facile, tant elle n'est pas à une casserole près. Son image de mère exemplaire et de modèle de vertu s'était déjà vue sérieusement écornée dans le passé.

La championne de la bourde

Aux Etats-Unis, c'est la championne de la bourde. À tel point qu'un nouveau mot a vu le jour : un "palinisme". Ce qui signifie dire une chose complètement fausse et de préférence pas très subtile. Durant la campagne, Sarah Palin n'a jamais été avare en "palinisme", au plus grand désarroi de John McCain. Mais le coup de grâce pour les esprits puritains est venu avec l'annonce de la grossesse de sa fille à seulement 17 ans et hors mariage. Toutes ces bourdes et petits coups de griffe dans l'image d'Epinal on fait dire à de nombreux observateurs que Sarah Palin était la pire colistière de tout les temps. A cette image déjà un chouïa flétrie, Joe McGinnis, l'auteur d'un livre à paraître 20 septembre, vient encore rajouter une couche.

Drogue et amants

Palin, qui, rappelons-le, se revendique comme une prêtresse de la vertu, aurait batifolé avec un joueur de basket. Elle aurait également eu une relation extraconjugale de plus de six mois avec Brad Hanson, un des associés de son mari. Mais il y a pire.

Ce qui devrait durablement refroidir les relations entre madame Palin et le peuple américain c'est la petite virée en moto-neige qui se termina par quelques lignes de coke snifées, en groupe, sur des bidons d'essence. Avec cette révélation, Sarah Palin risque de devoir faire une croix sur ses ambitions présidentielles. Pour l'instant le camp de Sarah Palin, point de palinisme. On se refuse seulement à tout commentaire.

LeVif.be

Nos partenaires