Une tempête de neige historique fait 15 morts dans l'est des USA

23/01/16 à 20:53 - Mise à jour à 24/01/16 à 09:04

Source: Afp

Au moins 15 personnes ont péri dans six Etats des conséquences de la tempête hivernale Jonas qui frappe actuellement l'est des Etats-Unis, a-t-on appris samedi de sources officielles.

Une tempête de neige historique fait 15 morts dans l'est des USA

Devant le Capitol Hill, Washington DC, le 23 janvier 2013 © REUTERS

Le maire de New York Bill de Blasio a indiqué que trois personnes étaient mortes en déblayant de la neige, tandis que les autorités de Caroline du Nord ont fait état de six victimes.

La Virginie et le Kentucky ont enregistré deux décès, tandis que l'Arkansas et le Maryland en ont connu un. "C'est un rappel pour tout le monde: ne faites pas d'effort inconsidéré, en particulier si vous avez un quelconque problème de santé", a déclaré Bill de Blasio lors d'un entretien à la chaîne d'information CNN.

La neige est tombée sans arrêt depuis plus de 24 heures, va continuer à recouvrir la zone la plus densément peuplée des Etats-Unis avant que la "tempête s'affaiblisse dimanche", a prévenu la météo nationale.

Le poids de la neige, qui a dépassé les 40 cm au coeur de la capitale, a entraîné de nombreuses coupures de courant, dans un pays où le réseau électrique est rarement enterré.

Près de 140.000 habitants connaissent des pannes en Caroline du Nord, selon les services d'urgence.

Dans le New Jersey, 90.000 résidents étaient privés de courant en début d'après-midi, a indiqué le gouverneur Chris Christie.

Le phénomène météorologique, baptisé "Snowzilla" par le quotidien Washington Post, en référence au destructeur lézard géant "Godzilla", avait été largement anticipé, déclenchant une ruée vers les supermarchés en amont de la tempête.

Les prévisionnistes tablent sur une accumulation de 60 cm sur Washington et sa région samedi soir, avec des vents soufflant jusqu'à 90 km/h, du verglas et des inondations sur les côtes.

Routes et transports impraticables

Dans Washington, où les bus et métros ont été totalement interrompus pour tout le week-end, seuls quelques voitures de police et des piétons emmitouflés déambulaient dans les rues entièrement vides.

Les aéroports et compagnies aériennes avaient eux anticipé la situation, annulant des milliers de vols samedi et dimanche.

De telles chutes de neige sont effectivement extraordinaires, puisque si les prévisions se concrétisent Jonas deviendra la deuxième tempête la plus abondante sur Washington, après le record établi en 1922 avec 66 cm tombés en 48 heures.

Au total, quelque 85 millions de personnes, soit un quart de la population américaine, pourraient être affectés par la tempête, et partout les officiels s'évertuent à demander à la population de ne pas se déplacer et de rester au chaud chez soi.

Une injonction qui n'a pas été respectée par le panda géant du zoo de Washington, Tian Tian, qui a été filmé se roulant avec délice dans la neige.

Plus au nord, Jonas a atteint New York dans la nuit de vendredi à samedi. En milieu de matinée, 29 cm de neige étaient déjà tombés à Central Park.

L'intensité de le tempête sur la plus grande ville des Etats-Unis a été revue à la hausse, au point que les autorités ont interdit, en début d'après-midi, toute circulation routière à l'exception des véhicules d'urgence.

"Ce sera très probablement l'une des pires tempêtes de neige de l'histoire de la ville", a assuré le maire de New York, Bill de Blasio.

Les lignes ferroviaires à destination du nord et de l'est de New York devaient être suspendues en début d'après-midi, tout comme les lignes extérieures du métro.

"A moins que ce ne soit une situation d'urgence, vous ne devriez pas être sur les routes", a déclaré le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, qui a déclaré l'état d'urgence.

Son homologue du New Jersey, Chris Christie, a lui mis de côté sa campagne pour les primaires républicaines afin de superviser les secours.

Plusieurs milliers d'automobilistes se sont ainsi fait prendre au piège dans le Kentucky, le long de l'autoroute I75 verglacée, provoquant un énorme embouteillage d'une soixantaine de km durant la nuit de vendredi à samedi.

A Philadelphie, au nord de Washington, la majorité des transports en commun ont aussi été interrompus par mesure de précaution, de même que dans le New Jersey.

Plusieurs rencontres sportives ont été annulées, notamment deux matches de la ligue nationale de hockey sur glace (NHL) programmées samedi et dimanche.

En savoir plus sur:

Nos partenaires