Une sénatrice belge interpellée par la police turque

12/11/15 à 10:03 - Mise à jour à 13:58

Source: Le Vif/l'express

La sénatrice et députée wallonne Latifa Gahouchi (PS) a, pour le compte de l'OSCE, supervisé le déroulement des récentes législatives turques. Un processus qu'elle qualifie de " très très transparent ", ce qui peut sembler paradoxal au regard de ce qui lui est arrivé.

Une sénatrice belge interpellée par la police turque

La sénatrice et députée wallonne Latifa Gahouchi (PS) a, pour le compte de l'OSCE, supervisé le déroulement des récentes législatives turques. © DR

Avec un député vert allemand, Latifa Gahouchi a été interpellée plusieurs heures par les autorités turques. "Nous nous sommes présentés, avec brassards et badges de l'OSCE, dans une école à Istanbul qui abritait plusieurs bureaux de vote. A la sortie de l'un d'entre eux, une responsable locale de l'AKP s'est mise à hurler, et les six policiers de faction à l'école nous ont emmenés pour nous interroger", dit-elle. "Ils nous ont ensuite laissé continuer notre travail, mais c'est alors le préfet de l'école qui nous est tombé dessus, et qui nous a retenus près de deux heures dans son bureau", ajoute encore la Carolorégienne, heureuse d'avoir pu être assistée par des témoins des partis de l'opposition turque à Recep Tayyip Erdogan. "Leur présence à nos côtés est un bon signe de démocratie", conclut-elle, pas rancunière.

En savoir plus sur:

Nos partenaires