Une onzième femme affirme que Donald Trump l'a embrassée sans son consentement

23/10/16 à 05:03 - Mise à jour à 08:53

Source: Belga

Une onzième femme a accusé le candidat présidentiel républicain Donald Trump d'avances sexuelles non souhaitées, affirmant qu'il l'a embrassée, ainsi que ses amies, sans leur permission il y a dix ans.

Une onzième femme affirme que Donald Trump l'a embrassée sans son consentement

Donald Trump © Reuters

Jessica Drake, qui travaille dans l'industrie du film pornographique, a affirmé qu'elle participait à un tournoi de golf de célébrités lorsqu'elle a rencontré Donald Trump qui l'a ensuite invitée dans sa chambre d'hôtel. Elle s'y est rendue avec deux amies et l'homme les a embrassée alors qu'elles rentraient dans la chambre, affirme-t-elle.

Après être parties rapidement ensuite, Trump et son représentant ont appelé la chambre d'hôtel de Jessica Drake, lui demandant de retourner dans la chambre du milliardaire en échange de 10.000 dollars et de l'usage de son jet privé. Mais l'actrice a refusé, affirme-t-elle. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires