Une exposition danoise qui reprend les portraits des frères El-Bakraoui fait scandale

03/05/16 à 16:45 - Mise à jour à 16:44

Source: Afp

Une exposition organisée par un collectif artistique danois a été dénoncée à la police. Le motif : elle exhibe les portraits photographiques des frères El-Bakraoui, responsables des attentats commis à l'aéroport de Zaventem et du métro de Maelbeek.

Le fond de la polémique réside dans le fait que la photo des deux terroristes côtoieront dans cette exposition des personnages historiques comme Jeanne d'Arc ou Socrate.

Le point commun entre deux frères responsables de la mort d'innocents et le philosophe grec ? Ils seraient morts "en martyrs", c'est-à-dire morts pour leurs idées, selon le collectif à l'origine du projet. L'espace serait inspiré du Musée des Martyrs de Téhéran, en Iran.

Un guide parlera aussi de Foued Mohamed-Aggad, co-auteur des attaques du Bataclan, à Paris. Une histoire qui sera racontée "de son point de vue", a déclaré Ida Grarup Nielson, membre du collectif The Other Eye of The Tiger.

Les frères El-Bakraoui n'auront pas droit à une visite guidée, mais des répliques de leurs objets personnels devraient être exposées sur les lieux.

"Notre exposition cherche véritablement à décrire le terme "martyre" du plus grand nombre de points de vue différents, et à travers l'Histoire", a expliqué Mme Nielson. Avant d'ajouter que tous étaient "les héros de leur propre histoire".

Son relativisme n'a décidément pas été du goût de tout le monde. Ni une, ni deux, l'exposition s'est retrouvée au coeur des critiques. Un politicien local, Diego Gugliotta, a déjà reporté les évènements à la police. Dépeindre des terroristes comme des héros pourrait "pousser les gens à joindre une organisation terroriste", a-t-il écrit sur Facebook.

A.S. (avec AFP)

Nos partenaires