Une dizaine de Belges coincés en Libye

23/02/11 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Le Vif

Une dizaine de Belges attendent actuellement une solution pour quitter la Libye. Ces derniers jours, 30 ressortissants belges ont déjà pu quitter le pays, selon les informations du porte-parole des Affaires étrangères.

Une dizaine de Belges coincés en Libye

© EPA

Mercredi matin, neuf Belges ont été rapatriés par un avion militaire néerlandais qui s'est posé vers 02H15 à Eindhoven (Pays-Bas). Quelques Belges devraient également pouvoir partir mercredi dans le courant de la journée avec un autre avion militaire néerlandais.

Mardi, une vingtaine de citoyens belges avaient pu quitter le pays à bord de différents avions. "Des vols commerciaux quittent encore l'aéroport de Tripoli", a indiqué Bart Ouvry des Affaires étrangères. "Une personne de l'ambassade belge est présente en permanence à l'aéroport pour aider les Belges sur place."

Une dizaine de Belges ont été bloqués sur le chemin de l'aéroport mais aucune information sur leur position exacte n'a été dévoilée pour des raisons de sécurité.

L'envoi d'un avion militaire pour évacuer les derniers Belges présents sur place n'est pas exclu mais rien de concret n'a encore été décidé en ce sens, a indiqué le SPF Affaires étrangères.

Bien qu'il soit compliqué d'entrer en contact avec les Belges qui séjournent en Libye, il semble qu'une trentaine de ressortissants ont actuellement choisi de ne pas quitter le pays.

Evacuations massives de ressortissants du monde entier

De nombreux pays dans le monde évacuaient mercredi par air et par mer les dizaines de milliers de ressortissants travaillant en Libye, pris au piège des violences.

En Asie, les autorités se préparaient à mettre en place de gigantesques opérations d'évacuations pour rapatrier 100.000 travailleurs, en dépit des difficiles moyens de communication et du chaos que traverse le régime de Mouammar Kadhafi.

Selon les chiffres officiels, 60.000 Bangladeshis, 30.000 Philippins, 23.000 Thaïlandais et 18.000 Indiens sont enregistrés en Libye, principalement comme modestes ouvriers contractuels.

L'Union européenne a annoncé qu'il restait 10.000 de ses ressortissants en Libye et qu'elle mobilisait des moyens pour être en mesure de les évacuer, y compris par voie de mer au cours des prochaines heures et prochains jours.

Les opérations de secours pourraient toutefois être fortement perturbées, la compagnie maritime française CMA-CGM ayant annoncé sur son site internet que "tous les ports et terminaux sont temporairement fermés" en Libye.

La Chine a entamé mercredi son plan d'évacuation pour ses 30.000 ressortissants, dont de nombreux ingénieurs travaillant dans des projets pétroliers, ferroviaires ou dans le secteur des télécommunications.

De nombreux pays occidentaux, dont la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, poursuivaient mercredi leur processus de rapatriement.

La Turquie a annoncé avoir rapatrié ces trois derniers jours plus de 5.000 de ses ressortissants installés en Libye mais déplore un mort. 25.000 Turcs résident au total en Libye.

Le premier avion envoyé par la Russie en Libye avec à son bord une centaine de rapatriés russes est aussi arrivé mercredi à Moscou.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires