Une dizaine d'opposants russes arrêtés à Moscou

31/12/11 à 16:54 - Mise à jour à 16:54

Source: Le Vif

Les manifestants réclament "une nouvelle année sans Poutine". Parmi les personnes arrêtées figure l'opposant et écrivain controversé Edouard Limonov.

Une dizaine d'opposants russes arrêtés à Moscou

© Reuters

Les opposants russes n'ont pas pu manifester. La police a empêché la tenue du rassemblement prévu ce samedi à Moscou en interpellant les manifestants dès leur sortie du métro situé juste à côté de la place Trioumfalnaïa, dans le centre de la capitale.

Une dizaine de personnes qui tentaient de participer à cette manifestation non-autorisée pour réclamer le départ du Premier ministre Vladimir Poutine ont été interpellées par la police. L'écrivain controversé Edouard Limonov, à l'origine de la maifestation dont le slogan était "une nouvelle année sans Poutine", a indiqué à la radio Echo de Moscou avoir été arrêté.

Un important dispositif policier a été déployé dès l'après-midi samedi pour quadriller les lieux, avec l'envoi notamment d'une trentaine de fourgons cellulaires.

Le plus important mouvement de contestation depuis 11 ans
Outre le départ de l'homme fort du pays, Vladimir Poutine, le rassemblement avait également pour but de réclamer comme tous le 31 du mois comptant 31 jours l'application de l'article 31 de la Constitution garantissant la liberté de rassemblement.

Le régime de Vladimir Poutine fait face au plus important mouvement de contestation depuis son arrivée au sommet du pouvoir en 2000, et cela à un peu plus de deux mois de la présidentielle, en mars, à laquelle il est candidat pour un troisième mandat au Kremlin après ceux accomplis entre 2000 et 2008.

Le 24 décembre, entre 70 000 et 100 000 personnes ont manifesté dans Moscou pour réclamer l'annulation des législatives et une "Russie sans Poutine". Le 10 décembre déjà, l'opposition avait rassemblé des dizaines de milliers de personnes, une mobilisation exceptionnelle pour la Russie.

Levif.be, avec Lexpress.fr

Nos partenaires