Un retour de Saad Hariri au Liban "dans les jours à venir"

14/11/17 à 16:41 - Mise à jour à 16:41

Source: Afp

La cheffe de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini, a déclaré mardi à Bruxelles escompter un retour du Premier ministre démissionnaire libanais Saad Hariri dans son pays "dans les jours à venir".

Un retour de Saad Hariri au Liban "dans les jours à venir"

Saad Hariri , octobre 2017 © Reuters

Mme Mogherini "escompte que lui et sa famille reviendront au Liban dans les jours à venir", selon un communiqué de ses services publié à l'issue d'une rencontre avec le ministre libanais des Affaires étrangères Gebran Bassil à Bruxelles. "Des contacts étroits se poursuivront également avec le Premier ministre Hariri via les canaux diplomatiques de l'UE", ajoute le communiqué.

Au cours de l'entretien, Mme Mogherini a réitéré le soutien de l'Union européenne à "la stabilité, l'unité, l'intégrité et la souveraineté" du Liban, précise le communiqué.

La démission surprise de Saad Hariri le 4 novembre depuis l'Arabie saoudite, d'où il a dénoncé la "main mise" de l'Iran sur son pays, a précipité le pays du Cèdre dans une nouvelle crise, beaucoup s'interrogeant sur sa liberté de mouvement à Ryad.

M. Hariri a assuré dimanche qu'il allait rentrer "très bientôt" dans son pays, assurant être "libre" en Arabie saoudite.

Par ailleurs, le Premier ministre français Édouard Philippe a déclaré mardi, à l'Assemblée nationale, que son homologue libanais Saad Hariri devait pouvoir "retourner librement" dans son pays. "L'enjeu est que M. Hariri puisse retourner librement dans son pays pour clarifier sa situation conformément à la Constitution libanaise", a dit M. Philippe, en expliquant que la démission de Saad Hariri, en direct d'Arabie Saoudite, ouvrait "une période d'incertitude qu'il (fallait) clore rapidement".

Nos partenaires