Un rapport européen dénonce le "profilage racial" de la police française

15/06/10 à 12:42 - Mise à jour à 12:42

Source: Le Vif

Un rapport du Conseil de l'Europe sur la France dénonce un "profilage racial" par la police et une "politique du chiffre" contre l'immigration illégale.

Un rapport européen dénonce le "profilage racial" de la police française

© EPA

S'appuyant sur les témoignages d'ONG, le document de l'agence antidiscrimination (Ecri) du Conseil de l'Europe observe une interaction entre la fixation d'objectifs de lutte contre l'immigration illégale et la pratique du profilage racial. Ses experts indépendants s'inquiètent "des graves conséquences que semble déjà avoir l'établissement d'objectifs chiffrés par le gouvernement en matière de reconduite à la frontière", évoquant des excès en matière d'interpellation, de rétention, et de retour des étrangers.

L'Ecri demande à la France de prendre des mesures en inscrivant clairement dans la loi l'interdiction du "profilage" racial.

Selon une enquête, financée par l'Open Society Institute et publiée en juin 2009, les contrôles d'identité par la police à Paris se fondent "principalement sur l'ethnicité et le style de vêtements" portés par les personnes contrôlées et non sur la base d'un comportement suspect.

Dans sa réponse annexée au rapport du Conseil de l'Europe de mardi, Paris souligne "que l'apparence ethnique en tant que telle n'a aucun intérêt dans la lutte contre la délinquance" et qu'elle "n'intervient pas dans la décision de contrôler". Le principal critère des contrôles, précise le commentaire, reste la réaction à la vue du policier, comme, par exemple, la fuite ou la tentative de se dissimuler".

L'agence spécialisée du Conseil de l'Europe estime que des propos tenus par des responsables politiques sur l'immigration et l'intégration, "y compris par des membres du gouvernement", ont été ressentis comme encourageant l'expression du racisme et de la xénophobie.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires