Un front secret d'extrême droite contre l'Europe

15/11/13 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

À Vienne des partis d'extrême droite ont posé les bases d'une future alliance d'extrême droite contre l'Europe et l'islam.

Un front secret d'extrême droite contre l'Europe

© Reuters

Dans un hôtel à Vienne a eu lieu une réunion secrète. Des présidents de partis d'extrême droite se sont réunis pour établir les bases d'un pacte antieuropéen. On a pu y rencontrer le Vlaams Belang, le PVV de Geert Wilders aux Pays-Bas, la Lega Nord d'Italie, le FPÖ d'Autriche ( à l'origine de cette réunion ) et le Front National français. Manquaient à l'appel le parti britannique eurosceptique UKIP et certaines formations scandinaves.

Plus de poids "Ensemble, dans un front commun, on aura plus de poids au niveau européen" précise le parlementaire européen Filip Claeys du Vlaams Belang dans De Morgen. Avec en ligne de mire les élections de 2014, cette réunion marque les débuts d'un front élargi d'extrême droite. En s'alliant, ils espèrent obtenir pour la première fois un groupe parlementaire, soit 25 députés. Cette réunion avait aussi pour but d'aplanir les différences et les dérapages racistes qui viennent régulièrement brouiller toute tentative d'alliance.

La réunion devait rester secrète, mais l'info a été révélée par le journal Libération. Une info confirmée dans De Morgen de ce matin par Filip Claeys du Vlaams Belang. "Grâce à ce front commun, le Vlaams Belang va pouvoir déployer ses ailes".

Nos partenaires