Un fils de Laurent Fabius inculpé pour faux et usage de faux

30/01/16 à 13:56 - Mise à jour à 14:31

Source: Belga

Thomas Fabius, fils du ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, a été mis en examen vendredi pour faux et usage de faux, pour des faits présumés en lien avec sa passion pour les casinos, a appris samedi l'AFP de sources judiciaire et proche du dossier.

Un fils de Laurent Fabius inculpé pour faux et usage de faux

Laurent Fabius © Reuters

Il a en outre été placé sous le statut de témoin assisté pour escroquerie, blanchiment de fraude fiscale, abus de confiance, abus de biens sociaux. La passion du jeu est à l'origine des ennuis judiciaires de Thomas Fabius, 34 ans, et de la procédure, ouverte fin 2011 après une plainte de la Société générale. La banque accusait le jeune homme d'avoir édité un faux mail alors qu'il se trouvait au Maroc, laissant croire à un casino marocain qu'il allait être prochainement destinataire de 200.000 euros, a décrit une source proche de l'enquête.

Les enquêteurs se sont intéressés au train de vie de Thomas Fabius, et notamment aux conditions d'acquisition en 2012 d'un appartement boulevard Saint-Germain pour sept millions d'euros. Outre la procédure en France, le fils du ministre français est accusé d'avoir rédigé des chèques en bois d'un montant total de plus de 3,5 millions de dollars (3,2 millions d'euros) dans plusieurs casinos de Las Vegas, à la mi-2012. Un procureur du Nevada a délivré fin octobre un mandat d'arrêt, qui n'est toutefois pas exécutoire hors du territoire américain.

En savoir plus sur:

Nos partenaires