Un fils de Kadhafi tué dans un raid de l'Otan

05/08/11 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Le Vif

Khamis Kadhafi aurait été tué pendant un raid de l'Alliance atlantique sur Zliten, à l'est de Tripoli. Une trentaine d'autres personnes sont mortes pendant ce raid.

Un fils de Kadhafi tué dans un raid de l'Otan

© Reuters

Khamis Kadhafi, un des fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a été tué dans un raid mené dans la nuit de jeudi à vendredi par l'Otan sur la ville de Zliten, à 150 km à l'est de Tripoli, ont annoncé les rebelles libyens ce vendredi.

Il compte parmi les 32 personnes tuées pendant ce raid l'Alliance atlantique dans la nuit de jeudi à vendredi, selon Mohammed Zawawi, un porte-parole des rebelles, qui affirme avoir obtenu ces informations grâce à des opérations d'espionnage menées dans les rangs des pro-Kadhafi.

"Pendant la nuit, un avion de l'Otan a mené une attaque sur le centre de commandement des forces kadhafistes. Trente-deux de ses hommes ont été tués et l'un d'entre eux est Khamis", a affirmé Mohammed Khamis commande l'une des brigades réputées les plus efficaces des forces fidèles au dirigeant libyen. Il dirigerait les opérations sur ce front de Zliten, position la plus avancée des rebelles dans l'Est, après le port stratégique de Misrata.

Une ville disputée

Cette frappe est intervenue quelques heures à peine après la visite à Zliten d'un groupe de journalistes venus de Tripoli, une visite organisée et encadrée par le régime. Les journalistes avaient ainsi pu constater que le centre de la localité était toujours sous contrôle des forces pro-Kadhafi, la ligne de front se situant entre dix et quinze kilomètres plus à l'est, selon des habitants.

Les rebelles seraient entrés dans la ville de Zliten le 30 et 31 juillet grâce à une campagne de bombardement menée par l'Otan aux alentours de la ville, selon le Guardian. Les forces de l'Otan ont bombardé la ville pendant deux jours, sans interruption.Un char du régime aurait été touché, selon le quotidien britannique.

Le mois dernier, Aïcha Kadhafi, la fille du guide libyen accusait l'Otan d'avoir tué délibéremment sa fille, son frère Seïf el-Arab, son neveu et sa nièce lors d'un bombardement.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires