Un ex-prisonnier de Guantanamo condamné à payer 134 millions de dollars

03/07/15 à 07:27 - Mise à jour à 07:26

Source: Belga

Un tribunal américain a ordonné à Omar Khadr, ex-prisonnier de Guantanamo, de payer 134,2 millions de dollars pour indemniser les familles des deux soldats américains victimes d'une attaque à la grenade qu'il a menée en Afghanistan en 2002.

Un ex-prisonnier de Guantanamo condamné à payer 134 millions de dollars

© Belga

L'avocat des familles des deux victimes Laura Tanner a salué la décision du tribunal de Salt Lake City (Utah, ouest des Etats-Unis), ajoutant toutefois qu'elle ne se faisait aucune illusion sur les chances qu'Omar Khadr, 28 ans et né au Canada, verse effectivement cette somme.

"Le jugement est une grande victoire pour nos clients, et ce qui est vraiment en question à présent c'est notre capacité à toucher cette indemnisation", a expliqué Mme Tanner à l'AFP jeudi à propos de ce jugement rendu le mois dernier.

"La prochaine étape sera de travailler avec un conseiller canadien et de faire valider le jugement au Canada, pour qu'il puisse être appliqué comme un jugement canadien (...) et de tenter toutes les options possibles pour collecter ce que nous pourrons", a-t-elle poursuivi.

M. Khadr a été rapatrié au Canada en septembre 2012, après dix ans passés dans la prison militaire américaine de Guantanamo Bay, à Cuba, à la suite de son arrestation en Afghanistan en 2002, alors qu'il était encore adolescent. Il avait été condamné à huit ans de prison en 2010 à la suite d'une audience militaire au cours de laquelle il avait plaidé coupable d'avoir lancé une grenade qui a tué le soldat américain Christopher Speer et blessé Layne Morris.

Il a été relâché sous caution et en liberté conditionnelle au mois de mai cette année après qu'une cour d'appel canadienne eut rejeté les tentatives gouvernementales de le maintenir en détention. Ses conditions de libération conditionnelle comprennent des limites à ses déplacements et le port d'un bracelet électronique.

Le père d'Omar Khadr, Ahmed Saïd Khadr, un Canadien né en Egypte, était considéré comme un membre influent d'Al-Qaïda. Il a été tué au Pakistan en 2003.

En savoir plus sur:

Nos partenaires