Un charnier de musulmans découvert dans un lac de barrage en Bosnie

08/09/10 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Le Vif

Quelque 250 cadavres ont été découverts par des médecins légistes dans un lac de retenue d'un barrage en Bosnie, non loin de la frontière serbe. Il s'agirait de musulmans victimes des massacres pendant la guerre de Bosnie.

Un charnier de musulmans découvert dans un lac de barrage en Bosnie

© Reuters

Des experts légistes bosniaques ont retrouvé sur le site d'un lac de retenue de barrage récemment asséché des ossements censés avoir appartenu à quelque 250 victimes musulmanes tuées au début de la guerre de Bosnie (1992-95), a appris mercredi l'AFP de source officielle. "Nous avons retrouvé jusqu'à maintenant 250 squelettes, pour la plupart incomplets", a déclaré à l'AFP Amor Masovic, l'un des responsables de l'Institut bosniaque pour les personnes disparues.

M. Masovic a cependant souligné que seules les opérations de reconstitution permettraient de préciser à combien de victimes exactement correspondent les restes mis au jour. Des experts pensent qu'il s'agit de victimes musulmanes tuées au début du conflit intercommunautaire bosniaque dans la région de Visegrad (est de la Bosnie) par les forces serbes bosniaques. "Nous recherchons toujours 824 personnes portées disparues dans la région de Visegrad et supposons que la moitié d'entre elles ont été jetées dans le lac de Perucac", a déclaré M. Masovic. Les recherches sur le site ont débuté fin juillet.

Par ailleurs, l'Institut bosniaque a saisi les autorités compétentes de Serbie pour demander l'autorisation de faire des fouilles sur la rive serbe de la Drina où des ossements ont été repérés en "six endroits" différents, selon la même source.

La guerre de Bosnie a fait quelque 100.000 morts. Quelque 10.000 victimes sont toujours portées disparues, selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires