Un autre colis suspect trouvé à Athènes : fausse alerte

09/11/10 à 11:53 - Mise à jour à 11:53

Source: Le Vif

Une semaine après l'envoi d'une série de colis piégés à des ambassades étrangères à Athènes, un nouveau colis suspect a été intercepté aujourd'hui à l'ambassade de Hongrie et examiné par la police et ne contenait que des documents et n'était pas piégé.

Un autre colis suspect trouvé à Athènes : fausse alerte

© EPA

Après avoir fait exploser le colis, les artificiers de la police ont indiqué qu'il ne contenait pas d'explosifs mais des documents envoyés à l'ambassade, qui est située au quartier de Kolonaki en plein centre d'Athènes, selon la police.

Plus d'une douzaine de colis piégés, contenant des livres ou des dossiers évidés apparemment remplis de poudre explosive, ont été adressés depuis la Grèce à des chefs de gouvernement européens et des ambassades étrangères à Athènes la semaine dernière.

La police enquête autour d'une piste d'anarchistes grecs, et d'un groupe connu sous le nom de Conspiration des cellules de feu, après l'arrestation et la mise en examen pour terrorisme de deux jeunes hommes la semaine dernière, l'un d'entre eux étant recherché auparavant pour ses liens avec ce groupe.

La Grèce a suspendu pendant 48 heures la semaine dernière toute expédition de courriers et paquets vers l'étranger, après que l'un des paquets envoyé de Grèce et adressé à la chancelière allemande Angela Merkel, parvienne jusqu'à ses bureaux à Berlin mardi dernier.

Un autre colis, adressé au Premier ministre italien Silvio Berlusconi, a été trouvé dans un avion postal privé à l'aéroport de Bologne (Italie).

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires