Un autoportrait de Rembrandt authentifié

18/03/13 à 14:38 - Mise à jour à 14:38

Source: Le Vif

Un autoportrait du peintre néerlandais Rembrandt, jusqu'alors considéré comme ayant été peint par un des élèves du maître, a été authentifié et estimé à 20 millions de livres (23,3 millions d'euros), a annoncé lundi la fondation britannique The National Trust.

Un autoportrait de Rembrandt authentifié

© Image Globe

Cette fondation dont la vocation est de préserver les lieux et oeuvres d'intérêt public au Royaume-Uni, a reçu en 2010 le tableau, lors de la succession de l'épouse d'un collectionneur d'art britannique.

L'expert néerlandais Ernst van de Wetering, spécialiste de renommée mondiale de Rembrandt, a authentifié cet autoportrait réalisé et signé par le peintre, alors âgé de 29 ans, et daté de 1635, indique lundi la fondation.

En 1968, un autre spécialiste du peintre, Horst Gerson, avait suggéré que cette oeuvre pouvait très bien avoir été signée par l'un des élèves du maître. La même année, le projet de recherche sur Rembrandt (the Rembrandt Research Project) avait également étudié le tableau et était arrivé à la même conclusion.

"Au cours des 45 dernières années, nous avons acquis beaucoup plus de connaissances sur les autoportraits de Rembrandt et les variations de son style", a déclaré Ernst van de Wetering, actuel président du projet de recherche sur Rembrandt.

"Rembrandt était l'un des grands artistes de l'âge d'or hollandais. Il a réalisé un nombre considérable d'autoportraits tout au long de sa carrière" et "ce portrait est dorénavant l'une de nos oeuvres d'art les plus importantes et constitue le seul Rembrandt de la collection du National Trust qui compte 13.500 tableaux", s'est félicité David Taylor, le conservateur des tableaux et sculptures du National Trust.

Bien qu'évalué à 20 millions de livres, le tableau ne sera jamais vendu, a précisé la fondation qui possède l'oeuvre au nom de la nation.

Le tableau, qui a appartenu à plusieurs princes du Liechtenstein, est depuis 2010 exposé à l'abbaye de Buckland dans le Devon (sud-ouest de l'Angleterre), l'ancienne demeure de l'explorateur Francis Drake. Il devrait y rester encore huit mois avant d'être nettoyé et analysé de manière plus approfondie. Cet examen comprendra notamment des radiographies, une analyse des pigments de peinture et des tests infrarouge.

En savoir plus sur:

Nos partenaires