Un accident de car spectaculaire en France fait quatre blessés graves

26/07/15 à 15:05 - Mise à jour à 15:04

Source: Belga

Quatre personnes ont été gravement blessées avec leur pronostic vital engagé après l'accident spectaculaire dimanche matin à La Madeleine (Nord) d'un car espagnol dont le toit a été complètement arraché en entrant dans un tunnel trop bas.

Un accident de car spectaculaire en France fait quatre blessés graves

© Reuters

Un bilan provisoire établi par le centre hospitalier de Lille dimanche en milieu de matinée faisait état de "quatre patients graves avec pronostic vital engagé, 24 blessés légers" et une trentaine impliqués restés sur site, parmi les 59 passagers du bus qui faisait la liaison entre Bilbao et Amsterdam. Tous les patients ont été orientés vers le CHU et étaient traités par les services de traumatologie, de stomatologie et de neurochirurgie.

L'accident a eu lieu vers 5h30, dans un mini-tunnel à La Madeleine, une commune de l'agglomération lilloise. Trop haut, le bus s'est retrouvé coincé, le toit complètement arraché.

Le bus transportait 56 jeunes ressortissants espagnols, âgés de 18 à 29 ans, de Bilbao à Amsterdam, selon La Voix du Nord, qui a révélé l'information. Il s'agissait d'un trajet régulièrement effectué par le car, mais les deux chauffeurs, pour une raison inconnue, n'ont pas emprunté l'itinéraire habituel, a expliqué la préfecture du Nord.

Le reste des passagers a été regroupé dans la salle d'un centre sportif de La Madeleine dans l'attente d'une prise en charge pour leur retour.

"La plupart des gens dormaient. Moi je venais de discuter avec Ane. On n'a pas compris ce qui s'est passé", raconte Carlota, 18 ans, qui prend l'air avec ses amies devant le centre sportif. "C'était horrible", ajoute Ane. "Tout à coup, le toit du tunnel était là", mime Carlota, la main juste au-dessus de sa tête.

Selon les jeunes filles, les blessés les plus importants étaient assis à l'arrière du bus, parce que les débris ont été transportés par l'impact. L'arrière du véhicule était peut-être surélevé par ailleurs, avancent-elles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires