UMP: Nicolas Sarkozy ouvre la voie à un nouveau vote

27/11/12 à 06:44 - Mise à jour à 06:44

Source: Le Vif

Alors que la commission des recours a confirmé l'élection de Jean-François Copé à la tête de l'UMP, Nicolas Sarkozy estimerait préférable de revoter. Il aurait également déconseillé à François Fillon de saisir la justice.

UMP: Nicolas Sarkozy ouvre la voie à un nouveau vote

© Epa

Nicolas Sarkozy se mêle de la crise qui oppose Fillon et Copé à l'UMP. L'ancien président a estimé lundi durant son déjeuner avec François Fillon qu'il serait préférable d'appeler les adhérents de l'UMP à voter une nouvelle fois pour sortir de l'impasse dans laquelle est plongé le parti, selon des sources concordantes UMP auprès de l'AFP.

L'ancien chef de l'Etat a également déconseillé à François Fillon de saisir la justice pour contester les résultats controversés de l'élection de Jean-François Copé à la présidence du parti, selon ces mêmes sources, issues des camps Copé et Fillon. Nicolas Sarkozy privilégie la solution de nouvelles élections "pour éviter l'escalade du conflit", a déclaré l'une de ces sources.

Nicolas Sarkozy et François Fillon ont déjeuné ensemble lundi à Paris, une entrevue qui a duré une heure à une heure trente.
Cette rencontre est intervenue avant la proclamation par la Commission des recours de l'UMP, accusée par le camp Fillon de partialité, de nouveaux résultats qui ont accru l'avance de Jean-François Copé. Le vote contesté de toutes parts a eu lieu le 18 novembre.

Lundi soir, le directeur de la campagne de François Fillon, Eric Ciotti, a lui aussi privilégié la solution de nouvelles élections. "Le seul moyen de laver cet affront est d'organiser un nouveau scrutin exemplaire qui donnera à l'équipe élue sa légitimité et qui permettra de reconstruire l'unité de toute notre famille", a-t-il dit dans une interview diffusée par Le Figaro.fr. Nathalie Kosciusko-Morizet, qui avait renoncé à se présenter faute de parrainages en nombre suffisant, a quant à elle lancé une pétition appelant à un nouveau vote.
LeVif.be avec L'Express

En savoir plus sur:

Nos partenaires