UMP : les partisans de Fillon revendiquent la victoire

21/11/12 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Le Vif

Eric Ciotti, Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse ont annoncé qu'il y avait eu des erreurs dans le décompte des voix par correspondance. Ils demandent que le dossier soit rouvert.

UMP : les partisans de Fillon revendiquent la victoire

© Image Globe

Surprise : on pensait que l'élection pour la présidence de l'UMP était close. Et puis, les fillonistes sont arrivés. Ou plutôt sont revenus.

Ce mercredi après-midi, Eric Ciotti, Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez ont annoncé qu'il y avait une erreur dans le décompte des votes par correspondance. Le trio demande donc que la Cocoe corrige les résultats et leur attribue la victoire. Pour lui, trois fédérations d'Outre-mer ont été oubliées, or leur réintégration donne leur champion vainqueur. A titre d'exemple, en Nouvelle-Calédonie, François Fillon devancerait Jean-François Copé d'une centaine de voix. Une avance considérable quand on considère que la victoire copéiste tient à 98 voix.

Cette demande a été faite à la commission électorale interne (Cocoe) par Eric Ciotti, lors d'une déclaraiton aux côtés de Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez. Selon eux, les votes de Nouvelle Calédonie, Mayotte et Wallis et Futuna ont été omis du total proclamé.

François Fillon a lui demandé qu'Alain Juppé assure de façon transitoire la présidence.

La Cocoe va-t-elle oser rouvrir un dossier qu'elle a fermé dans la confusion lundi soir? Selon Eric Ciotti, Patrice Gélard, le président de l'instance de cette contrôle, aurait reconnu ces problèmes.

Jean-François Copé, lui, a balayé toute idée de laisser son siège et s'est même montré menaçant: convoquer de nouveau la Cocoe "permettra de regarder les résultats de Nice de plus près". Il a ajouté bravache: "On ira devant la commission des recours s'il le faut."

Le Vif.be, avec L'Express.fr

Nos partenaires