UMP: Fillon renonce à la présidence, mais ira jusqu'au bout

21/11/12 à 21:30 - Mise à jour à 21:30

Source: Le Vif

L'ancien Premier ministre français François Fillon, engagé dans un bras de fer avec son rival Jean-François Copé pour la direction du parti de droite UMP, a annoncé mercredi soir qu'il renonçait à la présidence du premier parti d'opposition en France.

UMP: Fillon renonce à la présidence, mais ira jusqu'au bout

© Reuters

Affirmant agir pour "l'honneur de son parti", François Fillon "renonce à la présidence de l'UMP" parce que, a-t-il expliqué à l'antenne de la chaîne privée TF1, le "parti est aujourd'hui dans une situation qui est tellement difficile". "Oui, il y a une fracture politique et une fracture morale", a-t-il ajouté.

"L'UMP ne peut pas être gouvernée par un président qui a 26 voix d'avance ou par un président qui a 98 voix d'avance. Ce que je demande, c'est qu'Alain Juppé, parce que c'est une personnalité incontestable", constitue "une équipe qui regroupera l'ensemble des responsables de notre famille politique et nous propose une sortie de crise", a expliqué l'ancien Premier ministre.

"Il faut que chacun comprenne bien que j'irai jusqu'au bout", a-t-il lancé. "Si personne n'écoute ce que je demande, si on ne met pas en place une équipe provisoire pour diriger l'UMP, alors, oui, je déposerai un recours devant la justice".

M. Copé a réagi à ces propos en assurant qu'il ne pouvait "pas imaginer" que François Fillon saisisse la justice. "Je ne peux pas imaginer qu'il aille à une telle extrémité. C'est pour ça que je dis que je suis prêt bien sûr à parler avec lui", a dit M. Copé.

Selon le camp Fillon, la non prise en compte de trois territoires français dans le Pacifique et l'Océan indien, (Nouvelle-Calédonie, Mayotte, Wallis-et-Futuna) dans les résultats proclamés lundi soir a donné à tort la victoire à M. Copé, alors que leur réintégration dans le total des votes inverserait l'issue du scrutin en faveur de l'ancien Premier ministre.

Les proches de M. Fillon assurent avoir découvert cette erreur mardi, au lendemain de l'acceptation des résultats par leur champion.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires