Ukraine : pas question "pour le moment" pour Kiev de retirer ses armes lourdes

16/02/15 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Source: Belga

Il n'est pas question pour l'armée ukrainienne de commencer lundi comme prévu le retrait de ses armes lourdes de la ligne de front dans l'est de l'Ukraine, les rebelles prorusses continuant leurs attaques, a déclaré à l'AFP un porte-parole militaire ukrainien. Au moins cinq soldats ukrainiens ont été tués dans l'est depuis le début de la trêve.

Ukraine : pas question "pour le moment" pour Kiev de retirer ses armes lourdes

© Belga

"Il n'est pas question pour le moment d'un retrait des armes lourdes. Comment peut-on retirer les armes si les rebelles tentent de nous attaquer avec des chars et qu'ils tirent sur nous en permanence? ", a déclaré ce porte-parole, Vladislav Selezniov.

Trente-six heures après l'entrée en vigueur d'un nouveau cessez-le-feu arraché à l'issue de 16 heures de négociations ardues à Minsk entre les dirigeants allemand, français, russe et ukrainien, d'intenses combats continuaient autour de la ville stratégique de Debaltseve, où sont stationnés plusieurs milliers de soldats ukrainiens menacés d'encerclement.

Les séparatistes, qui cherchent à prendre ce noeud ferroviaire stratégique, "ne respectent pas le cessez-le-feu" et ont tiré 88 fois en 24 heures sur Debaltseve et les villages voisins, a déclaré lundi un autre porte-parole militaire ukrainien, Anatoli Stelmakh.

En savoir plus sur:

Nos partenaires