Ukraine: McCain et Murphy proclament le soutien américain aux pro-européens

15/12/13 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Le Vif

Le sénateur républicain et ancien candidat à la présidentielle américaine John McCain a déclaré dimanche à Kiev, devant des centaines de milliers d'opposants pro-européens, qu'ils avaient le soutien des Etats-Unis. "L'Amérique est avec vous!", a-t-il lancé depuis la scène sur la place de l'Indépendance, également appelée "Maïdan" et point névralgique de la contestation.

Ukraine: McCain et Murphy proclament le soutien américain aux pro-européens

© Image Globe

Entre 200.000 et 300.000 personnes y manifestaient dimanche contre la volte-face du pouvoir ukrainien qui a privilégié récemment un rapprochement avec la Russie plutôt qu'une intégration européenne. John McCain a salué les manifestants en ukrainien, ajoutant "Votre destin est en Europe. L'Europe sera meilleure avec l'Ukraine, l'Ukraine sera meilleure avec l'Europe". Avant lui, c'est un autre sénateur américain, démocrate cette fois, qui a fait une déclaration dans le même sens. Christopher Murphy a déclaré que l'Ukraine devait choisir "entre le passé et l'avenir". Les manifestants ont quant à eux adopté une résolution pour "interdire au président Ianoukovitch" de signer lors de sa visite russe prévue mardi des accords en vue de l'adhésion de l'Ukraine dans l'Union douanière menée par Moscou.

Dans une autre résolution, les manifestants ont réclamé la libération de l'opposante et ex-Premier ministre emprisonnée Ioulia Timochenko. Le président ukrainien est sous intense pression depuis environ un mois, pour choisir entre l'accord avec l'Union européenne ou rejoindre l'Union douanière menée par Moscou qui rassemble actuellement la Russie, le Bélarus et le Kazakhstan. M. Ianoukovitch devrait se rendre à Moscou mardi pour y rencontrer son homologue russe Vladimir Poutine.

Parallèlement, l'Union européenne a suspendu les travaux en vue d'un accord d'association avec l'Ukraine en raison du manque d'engagement clair, selon un message tweeté par le commissaire européen à l'Elargissement Stefan Fuele.

Nos partenaires