Ukraine : le cessez-le feu globalement respecté malgré de rares incidents isolés

15/02/15 à 09:18 - Mise à jour à 10:07

Source: Belga

Le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine entre les forces de Kiev et les rebelles prorusses semblait globalement respecté dimanche matin, seuls des incidents isolés ayant été rapportés de part et d'autre.

Ukraine : le cessez-le feu globalement respecté malgré de rares incidents isolés

© Belga

Les forces ukrainiennes ont fait état dimanche matin d'une attaque au mortier contre leurs positions dans la région de Lougansk (près de la frontière russe). De leur côté, les rebelles ont affirmé que les militaires ukrainiens avaient ouvert le feu dans la région de Debaltseve, à 65 km au nord-ouest de Donetsk, place forte des séparatistes prorusses.

Ce cessez-le-feu, entré en vigueur dimanche à 01H00 (samedi 23h en Belgique) est la première étape d'un plan de paix destiné à mettre fin à un conflit qui a fait plus de 5.500 morts en 10 mois.

De nombreux tirs d'artillerie avaient été entendus à Donetsk samedi toute la journée et jusqu'à quelques minutes avant le cessez-le-feu, selon des journalistes de l'AFP sur place. Des combats acharnés s'étaient déroulés samedi autour du noeud ferroviaire de Debaltseve et des échanges d'artillerie avaient fait trois morts au centre de Donetsk.

L'accord de paix conclu jeudi à Minsk à l'issue d'une nuit de négociations entre les dirigeants d'Ukraine, Russie, Allemagne et France prévoit que Kiev et les rebelles doivent commencer à retirer leurs armes lourdes de la ligne de front deux jours après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu.

Deux civils tués après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu

Deux civils ont été tués peu après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu entre les forces de Kiev et les rebelles prorusses dans l'Est de l'Ukraine, mais les combats ont pratiquement cessé depuis, ont annoncé dimanche les autorités ukrainiennes.

"Peu après minuit (heure d'entrée en vigueur du cessez-le-feu, ndlr), des lances-missiles multiples Grad ont atteint le centre du village de Popasna" et tué deux civils, a annoncé Guennadi Moskal, gouverneur pro-Kiev de la région de Lougansk. Les autorités ukrainiennes ont précisé que les combats avaient cessé sur quasiment toute la ligne de front après 03H00 (02H00 en Belgique), seuls quelques affrontements isolés étant encore constatés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires