Ukraine : l'OSCE alarmée par la détérioration rapide de la liberté des médias

23/05/14 à 18:19 - Mise à jour à 18:19

Source: Le Vif

La représentante de l'OSCE pour la liberté des médias, Dunja Mijatovic, s'est inquiétée vendredi de "la détérioration rapide des conditions de travail et du climat pour les médias" en Ukraine, lors de la présentation d'un rapport.

Ukraine : l'OSCE alarmée par la détérioration rapide de la liberté des médias

© Reuters

"Mon bureau a observé, surveillé et rapporté les événements qui se sont déroulés depuis novembre dernier, et je suis alarmée par la rapide détérioration des conditions de travail et du climat pour les médias", a dénoncé la Bosnienne dans un communiqué de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

L'OSCE, dont le siège se trouve à Vienne, a publié un rapport d'une quinzaine de pages sur plus de 300 cas de violences répertoriés du 28 novembre 2013 au 23 mai 2014 contre des membres de médias, dont des meurtres, des enlèvements, ou encore des actes d'intimidation contre les journalistes.

Dans de nombreux cas, notamment en Crimée et dans l'est de l'Ukraine, des chaines de télévision ukrainiennes ont été arrêtées et remplacées par des chaines publiques ayant pour origine la Russie, a-t-elle constaté.

"La manipulation des médias et des informations de guerre actuellement en cours doit cesser", a martelé Mme Mijatovic, redoutant des "répercussions sérieuses sur les droits de l'Homme dans le pays", si la tendance n'est pas inversée.

Nos partenaires