Ukraine : au moins 34 morts, l'aéroport de Donetsk aux mains des rebelles

22/01/15 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Belga

L'Ukraine a connu jeudi l'une de ses journées les plus sanglantes en plus de neuf mois de conflit, avec la mort d'au moins 34 personnes, dont treize civils tués par un obus, au moment où l'armée ukrainienne abandonnait aux rebelles le très stratégique aéroport de Donetsk.

Ukraine : au moins 34 morts, l'aéroport de Donetsk aux mains des rebelles

© Belga

Treize civils ont péri dans un bombardement qui a frappé un bus à Donetsk, selon les services d'urgence locaux. Les autorités séparatistes ont également fait état de dix personnes tuées à Gorlivka, ville située dans la région de Donetsk.

Dix soldats ukrainiens ont trouvé la mort lors des dernières 24 heures, a annoncé de son côté l'armée, et une femme a été tuée dans la région de Lougansk, selon le gouverneur local pro-Kiev Guennadi Moskal. Depuis le début du conflit en avril, dans la foulée de l'annexion de la péninsule de Crimée par la Russie et du réveil des séparatismes prorusses dans l'est du pays, plus de 5.000 personnes ont péri dans les combats entre soldats ukrainiens et rebelles séparatistes.

Le gouvernement ukrainien a immédiatement accusé les séparatistes d'être à l'origine des tirs, pourtant dans leur propre ville. Sur le front militaire, le conflit a également connu un tournant majeur avec l'annonce du retrait de l'armée ukrainienne de sa principale position à l'aéroport de Donetsk, le nouveau terminal. Soldats ukrainiens et rebelles se disputaient inlassablement l'aéroport, désormais complètement détruit, depuis mai.

En savoir plus sur:

Nos partenaires