Ukraine : 3 candidats emblématiques du camp présidentiel agressés

26/10/14 à 14:44 - Mise à jour à 14:43

Source: Belga

Trois jeunes candidats aux législatives en Ukraine, emblématiques de la liste du bloc pro-présidentiel, ont été agressés dimanche après avoir enregistré des fraudes dans un bureau de vote dans le centre du pays, ont indiqué les candidats et la police.

Ukraine : 3 candidats emblématiques du camp présidentiel agressés

© REUTERS

Six hommes ont jeté de grosses pierres sur la voiture dans laquelle se déplaçaient les candidats, brisant toutes ses vitres, a indiqué une des candidats, Svitlana Zalichtchouk, qui a publié des photos à l'appui sur sa page Facebook. Son collègue Serguï Lechtchenko a été légèrement touché par des éclats de verre, a-t-elle précisé.

Avec eux se trouvait également Moustafa Naïem, journaliste réputé qui avait lancé en novembre 2013 le premier appel à manifester contre l'ex-président prorusse Viktor Ianoukovitch, lançant le futur mouvement de contestation de Maïdan. La police régionale a confirmé l'attaque et précisé qu'un groupe d'enquêteurs avait été envoyé sur place.

L'incident s'est produit près du village de Kazarnia de la région de Kirovograd où le trio a enregistré en vidéo une tentative "d'achat des électeurs" en faveur d'un candidat proche de l'ancien régime, a expliqué Mme Zalichtchouk. "Nous croyons que l'objectif était de nous empêcher de poursuivre" à observer le vote dans cette circonscription électorale, a-t-elle ajouté.

Ces jeunes candidats, anciens journalistes et militants qui viennent de se rallier au bloc du président Petro Porochenko, ont lancé ces dernières semaines une campagne contre Oles Dovgui, ex-haut responsable du conseil municipal de Kiev, proche du régime de Viktor Ianoukovitch et accusé par la presse de corruption. M. Dovgui cherche à se faire élire député dans une circonscription de la région de Kirovograd.

En savoir plus sur:

Nos partenaires