Turquie: une manifestation kurde à Istanbul dégénère en heurts

29/12/11 à 19:53 - Mise à jour à 19:53

Source: Le Vif

Plus de 2.000 Kurdes ont manifesté à Istanbul contre le gouvernement après la mort, la veille, de 35 villageois kurdes lors d'un raid de l'aviation turque, et la manifestation a dégénéré en heurts avec la police.

Turquie: une manifestation kurde à Istanbul dégénère en heurts

© Belga

La foule, réunie à l'appel du Parti de la paix et la démocratie (BDP, pro-kurde) sur la place de Taksim, sur la rive européenne d'Istanbul, a scandé des slogans tels que "le Kurdistan sera le tombeau des fascistes" et "Erdogan, assassin", prenant à partie le Premier ministre turc Erdogan.

Les manifestants, dont certains portaient des photos de cadavres des victimes du raid aérien, ont entonné des slogans favorables aux rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit) et à leur chef emprisonné, Abdullah Öcalan.

La fin de la manifestation a été le théâtre de heurts entre des jeunes Kurdes et les nombreux policiers anti-émeutes encadrant l'événement. Plusieurs centaines de manifestants ont jeté des pierres sur les policiers et des véhicules, et ont détruit à coups de barres de fer du mobilier urbain. La police a répliqué en utilisant des canons à eau et des grenades lacrymogènes. Plusieurs manifestants ont été interpellés.

Trente cinq villageois kurdes de Turquie ont été tués mercredi soir à la frontière turco-irakienne lors de raids aériens et l'armée turque a expliqué que son opération visait des séparatistes kurdes qui tentaient de s'infiltrer en Turquie. Le Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur) de M. Erdogan a exprimé sa consternation, évoquant une possible erreur.

LeVif.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires