Turquie: le drone abattu près de la frontière syrienne est "de fabrication russe"

19/10/15 à 13:58 - Mise à jour à 13:57

Source: Afp

Le drone abattu vendredi par l'armée turque dans son espace aérien près de la frontière syrienne est de "fabrication russe", a confirmé lundi le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, précisant qu'il pourrait appartenir à une "milice" combattant en Syrie

Turquie: le drone abattu près de la frontière syrienne est "de fabrication russe"

Prime Minister Ahmet Davutoglu of Turkey © REUTERS

"C'était un drone de fabrication russe, mais les Russes ont dit 'ce n'est pas nous'", a déclaré le Premier ministre turc lors d'un entretien à la chaîne de télévision A Haber.

"Il peut appartenir à une milice, il peut appartenir au PYD (Parti de l'union démocratique kurde, proche des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan)", a-t-il estimé. "Mais il est de fabrication russe", a insisté le chef du gouvernement.

L'armée turque avait annoncé avoir abattu vendredi dans son espace aérien, près de la frontière syrienne, un drone dont la nationalité n'était pas précisée, mais que Washington avait identifié avec quasi-certitude comme russe.

De forts soupçons s'étaient portés sur la Russie. Mais le ministère russe de la Défense avait assuré que tous ses appareils déployés en Syrie fonctionnaient normalement.

"Si ça avait été un avion ou un hélicoptère, il aurait aussi été abattu", a affirmé M. Davutoglu à la télévision. "Tout aéronef qui violera l'espace aérien turc sera abattu (...), quelle que soit sa nationalité", a-t-il souligné.

"Nous espérons que la Russie adoptera une conduite plus prudente", a conclu M. Davutoglu.

L'aviation russe bombarde quotidiennement depuis deux semaines ce qu'elle qualifie de "cibles terroristes" en Syrie, aussi bien du groupe Etat islamique (EI) que des rebelles modérés qui luttent contre le régime de Damas.

La Turquie, membre de l'Otan, participe de son côté à des frappes aériennes d'une coalition internationale menée par les Etats-Unis qui visent l'EI.

En savoir plus sur:

Nos partenaires