Tunisie : "taxe last minute" sur les touristes reportée in extremis

28/08/14 à 11:10 - Mise à jour à 11:12

Source: Le Vif/l'express

Pour renflouer ses caisses, l'état tunisien avait décidé d'appliquer une taxe de 30 dinars (13,13 euros) à tout étranger quittant le territoire.

Tunisie : "taxe last minute" sur les touristes reportée in extremis

Un quartier de Tunis, le soir. © Belga

Le principe de cette taxe était connu depuis un certain temps mais la décision du gouvernement, la semaine dernière, de son application dès ce jeudi 28 août entraînait de gros soucis : quid des nombreuses familles de touristes - belges, notamment - qui ont calculé leur budget au plus juste et qui se retrouveraient à l'aéroport sans les moyens d'acquitter cette taxe et donc de pouvoir rentrer chez eux ?

Cette décision "last minute" donnait aussi une image négative de la Tunisie : les touristes sont mis devant le fait accompli et en quelque sorte pris en otage. Sous la pression du secteur touristique, le gouvernement tunisien a finalement fait courbe rentrante en ce début de semaine, prétextant d'importants préparatifs informatiques pour reporter l'entrée en vigueur de cette taxe au 1er octobre prochain...

En savoir plus sur:

Nos partenaires