Tunisie: le syndicat UGTT appelle à fixer une date de "dialogue national"

28/09/13 à 21:42 - Mise à jour à 21:42

Source: Le Vif

Le puissant syndicat UGTT, principal médiateur dans l'impasse politique en Tunisie, a appelé samedi tous les partis à fixer la date d'un "dialogue national" autour d'un plan de sortie de la crise. Selon un communiqué publié sur son site officiel, l'UGTT considère que le parti islamiste Ennahda, au pouvoir, a accepté ce plan et est disposé à le mettre en oeuvre.

Tunisie: le syndicat UGTT appelle à fixer une date de "dialogue national"

© Reuters

"Les organisations parrainant le plan se félicitent de ce résultat et appellent tous les partis à entamer des concertations pour fixer la date du dialogue national", indique l'UGTT, en souhaitant que ce dialogue débute "dans le courant de la semaine prochaine". L'UGTT a publié dans le même temps un communiqué du parti islamiste réitérant son acceptation du plan parrainé par l'UGTT, le patronat (Utica), l'Ordre des avocats et la Ligue de défense des droits de l'Homme.

Le parti islamiste y affirme également "sa volonté d'entamer immédiatement le dialogue" avec l'opposition sur la base de cette initiative. Le plan demande à la coalition au pouvoir et aux partis de l'opposition de se réunir pour "un dialogue national" avec le président Moncef Marzouki et le Premier ministre islamiste Ali Larayedh et de former dans les trois semaines suivantes un nouveau gouvernement composé d'indépendants.

Interrogé par l'AFP, le porte-parole d'Ennahda, Lajmi Lourimi, a indiqué que son parti était "prêt à entrer dans le dialogue avec tous les partis" qui le voudraient et que "ce dialogue pourrait commencer au cours de la semaine à venir".

Nos partenaires