18/01/17 à 10:30 - Mise à jour à 10:31

"Trump ne sera pas l'ami de Poutine"

La principale "innovation" de l'ère Trump qui débute le 20 janvier est supposée résider dans le rapprochement entre les Etats-Unis et la Russie ou, plus précisément, entre le 45e président américain et Vladimir Poutine. Or il y a fort à parier que cet énième reset (relance) des relations américano-russes aboutisse aux mêmes impasses que les précédents. Petit rappel.

En 2001, après une première rencontre en Slovénie, George W. Bush avait prétendu avoir " regardé dans les yeux " son homologue russe et entrevu " son âme ". Quatre ans plus tard, les deux hommes posaient assis à l'avant d'une Gaz M21 modèle 1956, photo qui reçut une récompense internationale... Tout cela pour que, lors de la conférence sur la politique de sécurité de Munich, en février 2007, Poutine glace l'auditoire en dénonçant l'agressivité des Etats-Unis et brandisse des menaces dignes de la guerre froide. Même déconvenue avec Barack Obama, auteur d'une nouvelle promesse de reset, en 2009, laquelle s'est soldée par un niveau de tension culminant après les événemen...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires