Trump évoque une "bonne discussion" avec Obama après des accusations d'entraves

29/12/16 à 05:28 - Mise à jour à 07:19

Source: Belga

Le président élu des Etats-Unis Donald Trump a accusé mercredi le président sortant Barack Obama de tenir des "propos incendiaires" et de placer des "obstacles" qui entravent la transition à la tête de l'exécutif, avant de revenir vers un ton plus conciliant.

Trump évoque une "bonne discussion" avec Obama après des accusations d'entraves

La question essentielle est de savoir quel type de président sera Donald Trump. © REUTERS

Deux jours après l'élection du 8 novembre, les deux hommes s'étaient rencontrés dans le Bureau ovale et s'étaient efforcés de mettre de côté des mois de campagne acrimonieuse, insistant sur leur volonté de mener une transition apaisée.

Mais rompant avec la tradition américaine voulant que présidents sortant et élu offrent, au moins en façade, un front respectueux, Donald Trump a lancé sur Twitter mercredi matin une salve remarquée critiquant Barack Obama. "Je fais de mon mieux pour ignorer les nombreux obstacles et déclarations incendiaires du président O. Je pensais que la transition se ferait en douceur. MAIS NON!", a-t-il écrit, sans préciser la teneur de ces obstacles ni les propos de M. Obama auxquels il se réfère.

Lorsque des journalistes lui ont demandé plus tard si la transition se passait bien, le milliardaire a adouci ses propos. Le processus se fait "très, très en douceur. Très bien, vous ne trouvez pas?", a-t-il dit. Donald Trump a ensuite déclaré s'être entretenu par téléphone avec Barack Obama, qualifiant leur échange de "très bonne conversation... j'ai apprécié qu'il appelle". (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires