Trump accueille le Premier ministre irakien, affiche sa détermination face à l'EI

21/03/17 à 06:32 - Mise à jour à 06:31

Source: Belga

Le président américain Donald Trump a réaffirmé lundi sa détermination à "se débarrasser" du groupe Etat islamique (EI) en recevant le Premier ministre irakien Haider al-Abadi à la Maison Blanche.

Trump accueille le Premier ministre irakien, affiche sa détermination face à l'EI

Donald Trump et Haider Al-Abadi, Premier ministre irakien. © AFP

"Je vous remercie d'être ici, j'ai beaucoup de respect pour vous et je sais que vous travaillez très dur, (...) vos soldats se battent avec courage", a déclaré M. Trump, soulignant les progrès en cours dans la bataille pour Mossoul.

Les forces irakiennes, soutenues par la coalition internationale anti-djihadistes sous commandement américain, ont lancé le 17 octobre l'offensive pour reprendre cette ville, la deuxième d'Irak et le dernier grand bastion de l'EI dans ce pays.

Après en avoir conquis fin janvier les quartiers orientaux, les forces irakiennes mènent depuis le 19 février une opération sur l'ouest de la ville.

"Nous devons nous débarrasser de l'EI, nous devons nous débarrasser de l'EI", a martelé M. Trump en présence du Premier ministre irakien, qui doit participer mercredi à une réunion ministérielle de 68 pays de la coalition anti-djihadistes.

Lors de sa rencontre dans le Bureau ovale avec M. Trump, Haider al-Abadi lui a promis, en plaisantant, qu'il n'avait rien à voir avec l'affaire des écoutes à la Trump Tower, mise en avant par le président républicain mais qu'aucun haut responsable américain n'a jamais corroboré.

Des tensions entre Bagdad et Washington avaient vu le jour après l'instauration fin janvier d'un décret par Donald Trump qui bloquait l'entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays à majorité musulmane, dont l'Irak. La mesure a été bloquée en justice et un nouveau décret remplaçant le premier a été signé en mars, mais cette fois les Irakiens ne sont plus concernés par les restrictions d'entrée aux Etats-Unis.

Nos partenaires