Trois Belges étaient présents lors de la réunion de fondation de l'EI en 2013

17/08/16 à 15:09 - Mise à jour à 15:08

Source: Belga

Trois Belges originaires de Vilvorde étaient présents lors de la réunion de fondation de l'Etat islamique en 2013 selon un combattant de l'organisation islamique qui s'exprimait dans le magazine américain Foreign Policy et cité mercredi par des journaux belges.

Trois Belges étaient présents lors de la réunion de fondation de l'EI en 2013

Combattants de Daech à Raqqa, en juin 2014. © Reuters

"Tant les services de renseignements belges que la commune de Vilvorde savaient que trois membres de Sharia4Belgium s'étaient radicalisés et avaient rejoints la Syrie fin 2012 ou début 2013", a confirmé le député et bourgmestre sp.a de Vilvorde Hans Bonte à l'Agence Belga.

Selon plusieurs médias belges, trois membres de l'organisation islamiste Sharia4Belgium orignaires de Vilvorde, à savoir Nabil Azahaf (alias Abu Sayyaf), Zakaria Asbai (alias Abu Zubair) et Magomed Saralapov (alias Abu Shishan al-Belgiki), étaient présents lors de la réunion de fondation du groupe extrémiste Etat islamique en avril 2013. Ils avaient prêté allégeance, selon un djihadiste de l'EI, à Abu Bakr al-Baghdadi.

Les jeunes Belges ne brillaient pas vraiment par leur connaissance approfondie du Coran mais étaient plus vus comme "des criminels venus chercher l'aventure" ou encore comme des "fous", selon un combattant de l'EI interrogé par deux journalistes américains.

Hans Bonte

Hans Bonte © BELGA

"Je ne tiens pas à m'exprimer sur des cas individuels", poursuit le bourgmestre de Vilvorde "mais nous pouvons confirmer que nous étions informés du départ de ces membres radicalisés de Sharia4Belgium, en compagnie de membres anversois du groupuscule islamiste, quelque part entre la seconde moitié de l'année 2012 et le printemps 2013. Nos services de renseignements étaient également au courant du départ de ces trois membres de Sharia4Belgium originaires de Vilvorde pour la Syrie. Nous savons aussi que l'un de ces trois jeunes est mort. Il est même question d'un deuxième décès", a encore précisé Hans Bonte.

Nos partenaires