"Toutes les options sont sur la table", y compris militaires"

13/10/12 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Le Vif

"Toutes les options sont sur la table: politiques, diplomatiques et militaires" pour résoudre la crise à l'est du Congo, a affirmé samedi le président congolais Joseph Kabila, dans son discours d'ouverture du 14e sommet de la Francophonie.

"Toutes les options sont sur la table", y compris militaires"

© Reuters

Sans nommer le Rwanda, unanimement accusé au Congo de soutenir la rébellion M23 qui déstabilise le Kivu, M. Kabila a dénoncé une "guerre injuste qui nous est imposée" et une "situation inacceptable".

Il a appelé à "restaurer de manière durable la paix et la sécurité". A cette fin, "toutes les options sont sur la table: politiques, diplomatiques et militaires", a-t-il ajouté.

Le gouvernement de la RDC ne ménage pas ses efforts pour faire condamner par la communauté internationale le soutien rwandais à la déstabilisation du Kivu. Une brochure sur le sujet a notamment été remise aux milliers de délégués participant au Sommet de la Francophonie.

Le président français François Hollande a lui aussi évoqué le dossier lors de son intervention à la tribune du sommet. Il a tenu à "réaffirmer que les frontières de la République démocratique du Congo sont intangibles et doivent être respectées", des propos applaudis à tout rompre dans le Palais des peuples de Kinshasa.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires