"Tout sera fait pour que les organisateurs de ce meurtre soient châtiés"

28/02/15 à 11:18 - Mise à jour à 14:35

Source: Belga

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé samedi, au lendemain de l'assassinat de l'opposant Boris Nemtsov, que "tout sera fait pour que les organisateurs et exécutants de ce crime lâche et cynique reçoivent le châtiment qu'ils méritent".

"Tout sera fait pour que les organisateurs de ce meurtre soient châtiés"

© REUTERS

"Boris Nemtsov a laissé son empreinte dans l'histoire de la Russie, dans la vie politique et celle de la société. Il a toujours ouvertement et honnêtement exprimé ses positions", a déclaré le président russe dans un message de condoléances à Dina Eidman, la mère de Boris Nemtsov. "Je partage sincèrement le malheur qui vous frappe", ajoute M. Poutine.

Merkel et Hollande dénoncent l'assassinat de Nemtsov

La chancelière allemande Angela Merkel s'est déclarée "consternée" par le "meurtre lâche" de l'opposant russe et ancien vice-Premier ministre Boris Nemtsov et appelé le dirigeant russe Vladimir Poutine à s'assurer que toute la lumière sera faite. Le président François Hollande a quant à lui dénoncé un "assassinat odieux", saluant la mémoire d'un "défenseur courageux et inlassable de la démocratie".

"La chancelière Angela Merkel est consternée par le meurtre lâche de l'opposant politique russe Boris Nemtsov", selon un communiqué de la chancellerie diffusé samedi. "Elle (...) enjoint le président russe Vladimir Poutine à s'assurer que cet assassinat soit élucidé et que les auteurs rendent des comptes".

La dirigeante conservatrice a souligné "le courage de l'ancien vice-Premier ministre, qui n'a cessé d'exprimer publiquement ses critiques à l'égard de la politique gouvernementale", selon la même source.

"Le président de la République dénonce l'odieux assassinat de Boris Nemtsov, intervenu cette nuit à Moscou", déclare l'Elysée dans un communiqué, ajoutant: "Boris Nemtsov était un défenseur courageux et inlassable de la démocratie et un combattant acharné contre la corruption".

La chef de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini, a également fait part samedi de son "indignation" face au "meurtre brutal" de l'opposant, appelant les autorités russes à mener une enquête "complète, rapide et transparente".

L'opposant russe Boris Nemtsov, 55 ans, a été tué par balles en plein centre de Moscou, devant le Kremlin, dans la nuit de vendredi à samedi, "un assassinat qui a tout d'une provocation", selon le président Vladimir Poutine.

Nos partenaires