24/10/16 à 13:00 - Mise à jour à 14:09

Theresa May, "ne l'appelez surtout pas mère Theresa"

Mme Theresa May a trouvé la solution au Brexit, qu'elle mettra en oeuvre avant la fin de mars 2017 : Global Britain, une Grande-Bretagne mondialisée. Pourquoi donc se limiter à cette minable Europe qui représente juste le principal débouché à l'exportation du royaume et le continent d'où provient l'essentiel de ses importations ?

Devant les cadres du Parti conservateur, la Première ministre a exalté les " opportunités économiques d'un monde plus large ". " Formidable pays ", qui n'a besoin que de lui-même pour faire triompher sa " souveraineté ", pour proclamer sa nouvelle " indépendance " et pour introniser Londres " capitale mondiale de la finance ". Rule Britania, l'arrière-arrière-petite-fille de la reine Victoria a pris le pouvoir...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires