Tchernobyl ouvre ses portes aux touristes

14/12/10 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Source: Le Vif

Le site de la plus grande catastrophe nucléaire, Tchernobyl, ouvrira ses portes dès l'année prochaine. Un voyage touristique au coeur d'un des évènements les plus macabres du XXème siècle.

Tchernobyl ouvre ses portes aux touristes

© REUTERS/Gleb Garanich

Selon le quotidien anglais The Guardian, "la zone d'exclusion" autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl, lieu connu comme l'endroit de la plus grand catastrophe nucléaire au monde, s'ouvrira officiellement aux touristes l'année prochaines. Mise en place après l'explosion du réacteur numéro 4 le 26 avril 1986, "la zone d'exclusion" se trouve dans un périmètre d'environ 50 km autour de l'usine.

Le porte-parole du ministère des Situations d'Urgence en Ukraine, Yulia Yershova, a déclaré qu' "il y a des choses à voir si l'on prend le parcours officiel et que l'on ne s'écarte pas du groupe", précisant que des experts étaient en train d'établir des itinéraires touristiques, afin d'éviter les endroits les plus dangereux.

La zone peut également être visitée avec des firmes touristiques privées venant généralement de la capitale de l'Ukraine, Kiev. Cependant, le gouvernement du pays a fait savoir que ces visites sont illégales et que la sécurité des touristes n'était alors pas garantie.

Le ministre ukrainien des Situations d'urgence a par ailleurs indiqué lundi qu'il espérait terminer la construction d'un nouveau sarcophage pour le réacteur accidenté d'ici 2015. Ce dernier recouvrira ainsi la structure de béton recouvrant le réacteur, qui se fissure et laisse passer des radiations.

La plus grande catastrophe nucléaire

L'explosion du réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl avait causé la plus grande catastrophe nucléaire du monde, de nombreuses poussières radioactives retombant alors sur l'Europe du nord.

Une catastrophe qui tua un nombre de personnes qu'il est encore difficile à préciser aujourd'hui. L'estimation officielle est de quelques dizaines de milliers de personnes. Environ 350.000 habitants durent également quitter leur maison. Malgré l'interdiction des autorités, des centaines de personnes évacuées sont retournées vivre à Tchernobyl. Un grand nombre continue de souffrir de problèmes de santé liés aux radiations.

Le site est entretenu par une équipe de 2500 personnes travaillant en alternance afin de minimiser l'exposition aux radiations.

Le Vif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires