Taubira comparée à un singe : le FN et l'ex-candidate vont en appel

16/07/14 à 14:36 - Mise à jour à 14:36

Source: Le Vif

L'ex-candidate du parti d'extrême droite français Front national aux élections municipales de mars condamnée mardi à neuf mois de prison ferme et cinq ans d'inéligibilité pour avoir comparé la ministre de la Justice d'origine guyanaise, Christiane Taubira, à un singe, a annoncé mercredi qu'elle ira en appel. Le FN, condamné à 30.000 euros d'amende, a également fait part de son intention d'interjeter appel.

Taubira comparée à un singe : le FN et l'ex-candidate vont en appel

© Facebook

Dans un communiqué transmis à l'AFP, le FN a évoqué des "condamnations révoltantes". "Il doit s'agir des condamnations les plus importantes prononcées depuis longtemps en matière de droit de la liberté d'expression", dénonce le FN dans son texte.

Le 17 octobre, un reportage de la chaîne de télévision France 2 avait montré l'ancienne candidate Anne-Sophie Leclère, encartée au Front national depuis 2012, qui s'efforçait de monter une liste pour les élections municipales dans une commune de l'Est de la France. Interrogée alors sur un photomontage qu'elle avait placé sur sa page Facebook et qui montrait d'un côté un petit singe et de l'autre la ministre de la Justice, avec les légendes "à 18 mois" et "maintenant", Mme Leclère, une commerçante de 33 ans, l'avait assumé, assurant que "ça n'a(vait) rien à voir" avec du racisme. "Cette photo c'était de l'humour. L'image a été postée sur ma page Facebook et je l'avais supprimée quelques jours après d'ailleurs, ce n'est pas moi l'auteure", s'était-elle ensuite défendue. "C'est totalement disproportionné. J'ai été très choquée d'apprendre ce jugement, a-t-elle réagi mercredi en annonçant qu'elle allait faire appel. Mme Leclère avait été exclue du Front national le 3 décembre.

Nos partenaires