Tarek Aziz, l'ancien vice Premier ministre de Saddam Hussein, condamné à mort

26/10/10 à 12:43 - Mise à jour à 12:43

Source: Le Vif

La Haute cour pénale irakienne a condamné à mort mardi l'ancien vice Premier ministre de Saddam Hussein Tarek Aziz, 74 ans, pour son rôle dans la répression contre la communauté chiite dans les années 80, a annoncé la télévision d'Etat irakienne.

Tarek Aziz, l'ancien vice Premier ministre de Saddam Hussein, condamné à mort

© Epa

"La Haute cour pénale irakienne a émis un ordre d'éxécution visant Tarek Aziz pour son rôle dans l'élimination des partis religieux", selon la chaîne de télévision Al-Irakiya.

Deux autres piliers du régime de Saddam Hussein, l'ancien ministre de l'Intérieur Saadoun Shaker et l'ancien secrétaire du dictateur, Abid Hamoud, ont aussi été condamnés à mort selon la même source.

Ils ont été condamnés pour leur rôle dans la répression contre la majorité chiite d'Irak qui a fait suite à une tentative d'assassinat visant Saddam Hussein en 1982 dans la ville majoritairement chiite de Doujail, au Nord de Bagdad.

Unique chrétien du cercle restreint des puissants de la dictature de Saddam Hussein, Tarek Aziz s'était rendu aux troupes américaines fin avril 2003.

Ancien ministre de l'Information, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Tarek Aziz a été condamné en mars 2009 à 15 ans de prison pour "crimes contre l'humanité" dans l'affaire de l'exécution de 42 commerçants en 1992.

En 2009, la Haute cour pénale d'Irak l'a condamné à sept ans de prison pour son rôle dans les exactions contre les Kurdes de confession chiite dans les années 1980.

Il a longtemps été le porte-parole international de Saddam Hussein, auquel il est resté fidèle jusqu'à sa chute.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires