Taïwan/présidentielle: le président sortant revendique la victoire

14/01/12 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Le Vif

Le président taïwanais sortant Ma Ying-jeou, artisan du rapprochement avec la Chine, a revendiqué la victoire à l'élection présidentielle de samedi face à la chef de l'opposition Tsai Ing-wen, dont une possible accession aux fonctions suprêmes inquiétait Pékin.

Taïwan/présidentielle: le président sortant revendique la victoire

© AFP

"Nous avons gagné", a clamé Ma devant ses partisans réunis dans son quartier général de campagne dans le centre de Taipei. "Ce n'est pas une victoire personnelle, c'est la victoire des Taïwanais et la victoire de la voie de l'intégrité, de la prospérité et de la paix", a-t-il déclaré.

Ma (Kuomintang, KMT) était crédité d'une avance de 700.000 votes sur sa rivale du Parti progressif démocrate (PPD), selon les dernières projections réalisées à partir de la participation, estimée à 14,5 millions de votes sur 18,1 millions d'électeurs, à partir de 75% des bulletins dépouillés.

Tsai Huang-liang, un député DDP, a confirmé son avance. "Nous sommes vraiment surpris par le résultat. Nous pourrions perdre finalement par un écart de 600.000 à 700.000 votes", a-t-il dit.

Les derniers sondages publiés il y a dix jours donnaient un courte avance à Ma Ying-jeou, un juriste de 61 ans formé aux Etats-Unis, qui défend des relations apaisées avec la Chine, premier partenaire commercial de Taïwan.

Ma Ying-jeou proposait la continuité après s'être engagé en 2008 à développer les relations économiques et politiques avec son puissant voisin, une stratégie critiquée par le DDP qui prône une ligne ferme et indépendante à l'égard du continent.

LeVif.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires