Syrie: un double attentat suicide tue 20 soldats

10/11/12 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Le Vif

Un double attentat suicide a visé samedi l'armée syrienne, tuant 20 soldats dans le sud du pays, au moment où le Conseil national syrien (CNS) exprimait des réserves sur un projet d'unification de l'opposition, hypothéquant ainsi un accord pourtant très attendu. Après 20 mois d'une révolte populaire devenue guerre civile, les pays arabes soutenant le soulèvement et les puissances occidentales font en effet pression sur l'opposition pour qu'elle constitue un front uni face au régime de Bachar al-Assad.

Syrie: un double attentat suicide tue 20 soldats

© Reuters

Sur le terrain, ce dernier a subi un nouveau revers samedi. A Deraa, berceau de la contestation dans le sud du pays, au moins 20 soldats ont été tués dans l'explosion de deux voitures piégées dans l'enceinte d'un club d'officiers, a déclaré à l'AFP le président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Ces "attaques suicide" ont été menées à quelques minutes d'intervalle "par deux hommes qui conduisaient des voitures chargées d'explosifs", a-t-il expliqué. L'agence officielle Sana a confirmé l'explosion de deux voitures à Deraa, faisant état de victimes, sans plus de précisions.

Parallèlement, dans le nord-est du pays, le régime perdait de plus en plus de terrain. Des combattants kurdes ont pris le contrôle dans la nuit de vendredi à samedi de deux villes, Derbassiyé et de Tal Tamer, après avoir négocié le départ des forces gouvernementales, selon l'OSDH et des militants.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires