Syrie: le sud de Damas bombardé, le pays en proie à de violents combats

18/11/12 à 09:22 - Mise à jour à 09:22

Source: Le Vif

L'armée bombardait dimanche les quartiers sud de Damas, tandis que de violents combats secouaient plusieurs régions du pays, notamment dans la province d'Alep où les rebelles se sont emparés d'une partie d'une base militaire, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Syrie: le sud de Damas bombardé, le pays en proie à de violents combats

© Reuters

Un civil a été tué et de nombreux autres blessés dans des tirs d'artillerie sur Hajar Al-Aswad, au sud de la capitale, tandis que dans le nord de Damas, soldats et rebelles s'affrontaient dans la ville d'Al-Nabak après une attaque insurgée contre un bâtiment gouvernemental, selon la même source.

A Damas même, plusieurs obus de mortier sont tombés sur le "secteur 86", dans le quartier de Mazzé (ouest), à majorité alaouite, la minorité religieuse dont est issu M. Assad.

L'OSDH n'a pas précisé l'origine de ces tirs, que la télévision officielle a attribués à des "groupes terroristes", terme par lequel les autorités désignent les rebelles.

Les militants de la Commission générale de la révolution syrienne (CGRS) ont également fait état du bombardement par l'artillerie des quartiers sud de la capitale, en particulier Assali et Qadame.

Dans le nord du pays, de violents combats ont touché plusieurs quartiers d'Alep et des localités alentour, a rapporté l'OSDH, une organisation basée au Royaume-Uni et s'appuyant sur un réseau de militants et de sources médicales dans les hôpitaux civils et militaires.

Toujours dans la même province, "de violents combats font rage entre l'armée et différents groupes d'insurgés autour de la Base 46 de l'armée, que les rebelles ont assiégé pendant plusieurs semaines", indique l'OSDH. "Les rebelles ont pris le contrôle d'une grande partie de la Base 46", a précisé l'ONG.

Durant leur assaut sur cette grande base située sur une colline proche de la localité d'Atareb, les combattants rebelles ont également saisi des armes lourdes de l'armée.

"Les combattants de l'opposition ont lancé un violent assaut sur la base, après l'avoir assiégée pendant plus d'un mois", a déclaré à l'AFP un étudiant d'Atareb se présentant sous le nom d'Ibrahim.

Les rebelles ont utilisé "deux chars pour bombarder la base ainsi que des roquettes artisanales", a--il ajouté.

L'artillerie bombardait également les provinces de Deraa (sud) et de Deir Ezzor (est), où les rebelles se sont emparés samedi, après des semaines de combats, d'un aéroport civil utilisé par les hélicoptères de l'armée de l'air, selon la même source. Et au moins deux rebelles ont péri dans une embuscade tendue par les forces régulières dans la province de Hama (centre), a ajouté l'OSDH.

Les violences ont fait dimanche au moins 32 morts, dont 10 civils, 12 soldats et 10 rebelles, à travers la Syrie, selon un bilan provisoire de l'OSDH.

Samedi, 146 personnes ont péri dans les violences à travers la Syrie, pour moitié des civils, selon l'OSDH, qui a recensé plus de 39.000 morts depuis le début du conflit il y a 20 mois.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires