Syrie: le minaret de la Mosquée des Omeyyades s'est effondré

24/04/13 à 19:21 - Mise à jour à 19:21

Source: Le Vif

Le minaret de la Mosquée des Omeyyades d'Alep, joyau historique de cette métropole du nord de la Syrie, s'est effondré mercredi, rebelles et régime s'accusant mutuellement de l'avoir détruit.

Syrie: le minaret de la Mosquée des Omeyyades s'est effondré

© Reuters

"Le minaret de la mosquée historique des Omeyyades, autour duquel de violents combats se sont déroulés durant des mois, s'est effondré mercredi", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) sans autres précision.

"Les chars (de l'armée) ont commencé à tirer en direction du minaret jusqu'à son effondrement", a indiqué un rebelle dans une vidéo postée sur internet mercredi. Il a démenti la présence de tireurs embusqués dans le minaret. "On avait peur que le minaret ne soit visé", a-t-il dit.

De son côté, la télévision d'Etat a affirmé que des combattants du Front jihadiste Al-Nosra "ont fait sauter le minaret de la mosquée d'Alep puis l'ont filmé (...) pour ensuite faire endosser (les dégâts) à l'armée syrienne".

Aucune vidéo montrant le moment de l'effondrement de la mosquée n'était disponible dans l'immédiat.

"Il se peut que le minaret se soit effondré tout seul en raison de la violence des combats au cours des derniers mois", a indiqué de son côté Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

Le 28 février, les rebelles se sont emparés de cette mosquée construite au 8e siècle, puis rebâtie au 13e siècle.

La mosquée avait déjà subi d'importants dommages à l'automne 2012 à la suite de combats entre rebelles et soldats.

Des reliques appartenant selon la tradition au prophète Mahomet, trois cheveux et un fragment de dent, avaient alors été subtilisées.

Outre l'architecture superbe des lieux, ces reliques étaient l'une des principales attractions du lieu saint.

La Mosquée se situe dans la Vieille ville d'Alep, classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

En savoir plus sur:

Nos partenaires