Syrie : l'opposition réclame des observateurs internationaux

10/10/11 à 18:43 - Mise à jour à 18:43

Source: Le Vif

Des leaders de différents groupes opposés au régime de Bachar al-Assad, réunis en Suède ce week-end, ont réclamé unanimement des observateurs internationaux en Syrie mais se sont généralement prononcés contre une intervention militaire étrangère.

Syrie : l'opposition réclame des observateurs internationaux

© EPA

Les participants se sont "mis d'accord sur les questions concernant le régime qui doit être renversé, sur le rôle de la communauté internationale, qui doit envoyer des observateurs, et pour qu'une protection légale juridiquement contraignante soit offerte aux groupes minoritaires" une fois un nouveau pouvoir en place, a résumé Jens Orback, secrétaire général du centre International Olof Palme.

Les participants ont également plaidé pour que d'éventuelles sanctions économiques imposées à la Syrie soient ciblées de façon à ne pas affecter le peuple syrien, a indiqué M. Orback aux journalistes.

"Il y avait, lors de la conférence, presque un consensus contre une intervention militaire et en faveur d'une intervention politique et diplomatique", a déclaré une participante, Ghied Al Hashmy, qui vit à Berlin. "Les participants ont très favorablement accueilli l'idée d'avoir des observateurs internationaux qui pourraient se déplacer librement dans le pays et observer la situation", a ajouté Mme Al Hashmy.

Environ 90 représentants de l'opposition syrienne, dont des membres du Conseil National Syrien (CNS) et son responsable provisoire Burhan Ghalioun, se sont réunis en Suède au cours du week-end sous l'égide du centre Olof Palme.

Selon l'ONU, la répression du mouvement de contestation du régime du président Bachar al-Assad a fait plus de 2.900 morts depuis la mi-mars en Syrie.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires