Syrie: fin d'une réunion internationale à Lausanne sans avancées concrètes

15/10/16 à 22:54 - Mise à jour à 22:54

Source: Belga

Une réunion internationale consacrée à la Syrie, avec la Russie, les Etats-Unis et les principaux pays de la région impliqués militairement dans le conflit, s'est achevée samedi sans avancées concrètes à Lausanne (Suisse).

Syrie: fin d'une réunion internationale à Lausanne sans avancées concrètes

Le secrétaire d'état américain John Kerry, le ministre des Affaires étrangères saoudien Adel al-Jubeir et le ministre des Affaires étrangères jordanien Nasser Judeh. © AFP

"Nous nous sommes mis d'accord qu'il faut prolonger les contacts au cours des prochains jours", a simplement déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov aux agences de presse russes, à l'issue des négociations. "Nous avons dit clairement qu'il faut au plus vite commencer le processus politique", a-t-il ajouté.

La réunion a donné lieu à un "large échange d'idées" et malgré "la tension", il n'y avait "pas de rancoeur" et les parties ont convenu de poursuivre les efforts afin de restaurer la trêve, a indiqué pour sa part le secrétaire d'Etat américain John Kerry à l'issue de la rencontre. "Il y a eu un consensus sur certains concepts clé, notamment un large accord sur l'objectif recherché", a ajouté M. Kerry. "Mais les divergences portent vraiment sur les méthodes pour y parvenir".

Après plus de quatre heures de discussions, plusieurs ministres ont quitté l'hôtel Beau-Rivage sans faire de déclarations, ont constaté des journalistes de l'AFP. La rencontre, qui regroupait Moscou, Washington, le Qatar, la Turquie, l'Arabie Saoudite, l'Iran, l'Egypte, l'Irak et la Jordanie, ainsi que l'émissaire de l'ONU pour la Syrie, visait à trouver un moyen de faire cesser le carnage.

Les espoirs d'une percée étaient minces, de l'aveu même des participants. La réunion s'était ouverte vers 15h30 dans le palace de Lausanne, situé sur les rives du Lac Léman, et avait été précédée d'un tête-à-tête entre le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov, qui ne s'étaient pas revus depuis le début de l'offensive russo-syrienne lancée il y a trois semaines sur la ville d'Alep (nord).

Alors que la plupart des ministres ont quitté l'hôtel, John Kerry va passer la nuit à Lausanne et se rendre dimanche à Londres pour une réunion ministérielle du groupe des Etats "affinitaires" sur la Syrie, incluant les Européens non conviés à Lausanne, et à laquelle participera le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, a annoncé samedi le Quai d'Orsay.

Nos partenaires